La petite histoire

 

Il était une fois, deux concurrentes devenues amies…

 


Ce n’était pas gagné d’avance entre nous… Il faut dire qu’en 2007, en ouvrant chacune une boutique pour enfants à deux mois d’intervalle et à cent mètres l’une de l’autre, nous avions de quoi nous crêper le chignon ! Ayant vite renoncé à déposer une bombe devant la vitrine de la concurrente et à inonder le quartier de tracts désobligeants, nous avons préféré nous entendre et travailler en bonne intelligence en distinguant nos deux univers : ambiance brocante, accessoires vintage et créations ludiques chez Pic Nidouille, tendance plus feutrée et linge rétro chic chez Dame Lune. Les habitants du Quartier Latin y trouvent leur compte ; nous aussi. Nous découvrons même pas mal d’avantages à cette jolie complicité ! Nous échangeons nos trouvailles, nos idées de développement, partageons nos plaisirs et nos déboires de chefs d’entreprise, nous nous soutenons les jours où le moral est en baisse, et nous félicitons d’avoir opté pour un forfait téléphonique qui nous permet de discuter des heures sans affoler nos banquiers…


Une envie de collections chics et pas chères…


Quelques années et des dizaines de déjeuners crêpes-œufs-cocotte-aligot plus tard, nous décidons de tenter l’aventure à deux… Et de concrétiser un vieux rêve, mûri au fil de nos expériences et des attentes de nos clientèles : créer une marque de vêtements, linge et accessoires à la fois chics et à petits prix. Avec une vraie connivence, nous dessinons des modèles aux lignes sobres, inspirées du passé, repensées dans des coupes confortables et faciles à vivre. Nous glanons au gré de nos coups de cœur des tissus aux coloris poudrés, des imprimés rares et raffinés comme on les aime, mâtinés ça et là d’une pointe de fantaisie… Et sous nos quatre mains, naissent des collections pour tous les jours qui réinterprètent le classique avec charme et délice, prouvant qu’on peut faire du joli à petit prix, sans sacrifier la qualité… Avec en prime, le plaisir de s’offrir des séries limitées, histoire de ne pas retrouver chez tout le monde la petite pièce qui nous fait craquer !


Un doux parfum de gourmandise et de nostalgie…


L’esprit de la marque peaufiné, restait à lui trouver un nom… Parce que l’enfance est pleine de douceur et de gourmandise, et que le goûter reste l’un des moments préférés de la journée, « Quatre Heures » s’est rapidement imposé. Et pour jouer la métaphore, nous ajouterons que, tout comme l’heure du goûter passe en un instant, les vêtements d’enfants ont vocation à ne durer que quelques semaines ou quelques mois. Pour autant, habiller nos petits chéris doit être un plaisir ; hors de question que l’achat d’un vêtement nous reste en travers de la gorge ! Grâce à sa politique de petits prix, Quatre Heures espère faire de l’achat vêtement un moment léger et plaisant, à consommer sans modération, aussi doux, rond et savoureux qu’une madeleine engloutie au goûter…

Nous vous souhaitons une excellente dégustation sur le site de Quatre Heures.

Sylvie et Elisa

 
La petite histoire

Il y a 3 ans déjà…
Tout commence en 2007, avec l’ouverture de deux boutiques pour enfant au cœur du Ve arrondissement de Paris. Respectivement gérantes de Pic Nidouille et de Dame Lune, Sylvie et Elisa auraient pu s’étriper en découvrant l’ouverture concomitante et à 50 mètres l’une de l’autre de leurs deux boutiques pour enfants… ! Elles ont préféré s’entendre, travailler en bonne intelligence, s’épauler, et se lier d’amitié avant de s’embarquer en duo dans un nouveau projet ! Quatre Heures est né de leur expérience, de leur connaissance du marché de l’enfance avec ses attentes, ses pièges et ses potentialités.
Avec un constat très clair recueilli jour après jour directement auprès des clientes : la demande pressante et non assouvie de vêtements de créateurs à petit prix de la part d’une clientèle exigeante, aisée mais lassée (particulièrement en cette période de crise) de dépenser des fortunes pour des habits portés 6 mois !

Une première marque en Bretagne
En 2009, Elisa se lance dans la création d’une première marque en Bretagne avec une amie vannetaise. Elles signent un partenariat avec des fabricants de l’Ile Maurice et de Madagascar, sélectionnent de jolis tissus, dessinent une collection d’été, et ouvrent une boutique saisonnière à Carnac Plage. Et se félicitent au bout de 6 mois seulement du joli succès rencontré par leur marque !

Quatre Heures
Lorsque son associée choisit de faire cavalier seul, Elisa propose à Sylvie d’associer leurs expériences et de lancer ensemble une nouvelle marque pour enfants, à Paris cette fois, où la demande n’a jamais été si pressante. Quelques semaines pour définir le projet, choisir un nom, préparer la première collection et sélectionner les partenaires, et Quatre Heures prend vie !


AccueilAccueil

Panier

(vide)